Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 21:39

Second post de ce soir pour signaler deux émissions qui reviennent sur l'hisoire des révolutions d'Amérique Latine dans leur ensemble et sur la révolution mexicaine en particulier.

Pour la vue d'ensemble, je vous conseille : Emission du 22 décembre 2010  de La Fabrique de l'Histoire qui revient sur la vie de Fransisco de Miranda, de Simon Bolivar et de José de San Martin et qui au travers de ces trois destins retrace les grandes lignes de révolutions qu'ils ont menées.

On peut aussi signaler l'émission du 5 janvier 2011 de 2000 ans d'Histoire sur la Révolution Mexicaine

Sur la question de l'hsitoire de l'Amérique Latine, je vous invite à consulter ma bibliographie personnelle et parcellaire ici  pour les livres et ici pour les DVD

Repost 0
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 21:30

Ce soir, un premier post pour signaler la rediffusion de certaines émissions des Nouveaux Chemins de Connaissance qui étaient disponibles au téléchargement mais qui n'avaient pu être diffusées à l'antenne. 

 

L'avantage, c'est que cette seconde mise en ligne repousse d'autant les durées limites d'audition et de téléchargement. 

 

On se retrouve donc avec des thèmes aussi divers qu'Habermas, Rousseau et ..... l'émission consacrée à l'impayable Mme VERDURIN de l'oeuvre de Proust. ---> Emission du 4 février 2011

 

Pour mémoire, la référence de l'ensemble des émissions consacrées à cette oeuvre, c'est ici. 

Repost 0
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 22:54

Avec un peu de retard, la chronique sur les podcasts de la semaine - 1ere partie -.

 

L'histoire de deux partis politiques situés aux deux extrêmes de  l'échiquier politique.

 

Tout d'abord, l'histoire du PCF au travers de trois émissions : 2000 ans d'histoire du 21 décembre 2000

L'émission retrace les débats du parti de Tours, les enjeux et le devenir du parti communiste jusqu'à nos jours. 

 

On peut continuer par La Fabrique de l'Histoire sur l'histoire du communisme dans le département de la Seine Saint Denis.

Un débat très intéressant qui retrace les raisons  expliquant la forte implantation du parti communiste à partir des années 20 et les politiques menées par le parti dans ce département en terme d'investissement immoblier et de stratégies militantes. Puis on passe aux raisons du déclin de ce parti de manière générale et dans ce département. 

 

Pour compléter, on peut se référer à l'émission 2000 d'Histoire consacrée  aux époux THOREZ.

 

A l'autre extrême, une émission de  2000 ans d'histoire consacrée le 18 janvier 2011 à l'histoire du Front National, ses déboires, ses succès. 

 

 

Repost 0
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 20:57

Après une semaine on ne peut plus calme sur mon petit blog, mes conseils du vendredi. 

 

1ere recommandation : La semaine des Nouveaux Chemins de la Connaissance sur Nietzsche. Comme d'habitude, je ne me lancerais pas en la matière dans un grand résumé. Juste dire que cette série permet d'approfondir la pensée de ce philosophe dont les idées sont souvent résumées à la théorie du surhomme qui aurait inspiré les régimes totalitaires du siècle suivant. 

 

Au fil des émissions, on découvre une philosophie vivante, faite de multiples facettes qui remet en cause les structures habituelles de la pensée, interroge la manière même de philosopher.

 

Pour compléter, une émission sur un homme de la même époque : Wagner dans 2000 ans d'Histoire

 

La musique de Wagner, l'ambiguité de son personnage, l'analyse de son oeuvre musicale : voilà un court résumé de ce que vous apprendrez dans ce podcast. A noter que les Nouveaux Chemins de la Connaissance reviennent sur le lien entre Nietzsche et  Wagner, l'attrait qu'eu le premier pour le second puis le détachement du philosophe notamment avec l'antisémitisme du compositeur.

Bonne écoute !

Repost 0
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 20:26

 Je continue ma rubrique hebdomadaire en vous recommandant vivement les émissions de la Fabrique de l'Histoire consacrées à l'histoire de l'hôpital.

 

Je vous parlais la semaine dernière de l'entretien d'E. LAURENTIN avec C. EVIN (ici)

 

Je vous recommande à présent l'émission du 7 décembre consacrée une expérience originale menée à Ainay Le Château. Il s'agit d'un petit village de l'ALLIER où a été tentée jusque dans les années 70 une expérience originale du traitement de la psychiatrie. 

 

Il s'agissait de placer des malades psychiatriques dans des familles d'accueil appelées "nourrices". Celles-ci recevaient deux ou trois pensionnaires contre rétribution.

 

Les pensionnaires aidaient les familles dans les travaux des champs. 

 

Le reportage est fait d'interviews des médecins psychiatres et villageois et de la lecture du petit journal rédigé par les pensionnaires. Au travers de ces témoignages, on discerne avec subtilité les discriminations latentes dont ces derniers faisaient l'objet : cafés réservés, lieux d'hébergement dépourvus du confort minimum.

On y comprend que la population a été confrontée sans préparation à ces troubles psychiatriques. C'est donc un savoir transmis de famille en famille, de génération en génération qui s'est progressivement formé, plein de caricatures, de croyances. Le documentaire montre alors que ces préjugés, ces peurs ont été surmontés en raison de l'intérêt économique des pensionnaires. Les familles d'accueil étaient en effet rémunérés et les pensionnaires aidaient leurs hôtes qui percevaient donc une double rémunération. 

 

Les médecins interviewés soulignent les résultats positifs de cette expérience. Certains pensionnaires sont restés 20 ans dans leur famille, ce qui montre qu'ils y étaient bien traités et que cette structure leur avait donné un équilibre. 

 

Fermée dans les années 70, la structure d'Ainay Le Chateau me semble très intéressante à une époque où la médecine psychiatrique rencontre de graves difficultés en raison notamment de la fermeture de nombreux lits et où la psychiatrie engendre de nombreuses peurs et est quasiment toujours vue sous l'angle de l'internement psychiatrique. 


Ainay Le Chateau montre au contraire l'importance de l'insertion sociale de ces patients dans la société. Il est dommage que le reportage ne précise pas la pathologie exacte dont souffraient ces patients. Sélectionnaient on les patients en fonction de leur pathologie ? 

Il n'est pas non plus indiqué s'il existait un turn over important ou si au contraire on parvenait à équilibrer sur la durée un nombre important de patient.

En revanche, la question de la dangerosité est rapidement évacuée. La mémoire du village ne recense qu'un meurtre : celui d'un patron a commis sur un de ses pensionnaires qui souhaitaient faire grêve dans les années du Front Populaire. 

 

 Autre émission à recommander sur le même thème : l'émission du 9 décembre 2010

 

Ce débat permet de retracer l'histoire de l'hôpital du temps des hospices où on y accueillait pauvres et vieillards sur la longue durée à l'hôpital moderne tourné vers des soins de pointe et où la durée de séjour a drastiquement diminué. 

 

On voit se dessiner au cours du 19e siècle le principe d'un hôpital ouvert à tous, la construction de nouveaux établissements proches des quartiers ouvriers, la mise en place d'une formation pratique des médecins qui débouchera sur la création d'un internat. Apparaît à cet égard la distinction entre soins publics et soins privés puisqu'il est décidé que la formation des jeunes médecins à l'hôpital public a pour contrepartie l'autorisation de se constituer une clientèle privée. La clinique privée apparaît également parce que le service hôtelier de l'hôpital public ne convient pas aux classes les plus aisées de la population. 

 

Reste encore largement ouverte la question de l'histoire de l'hôpital au XXe siècle qui, on l'espère, fera l'objet de podcasts ultérieurs. 

 

 

 

Repost 0
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 19:13

Avec une journée de retard, ma chronique sur les podcasts de la semaine, c'est à dire ceux que j'ai écoutés cette semaine et qui ont donc été diffusés il y a quelques temps. 


Tout d'abord et une fois de plus, je recommande vivement la semaine qu'ont consacré Les Nouveaux Chemins de la Connaissance à Hannah Arendt. Notamment, les émissions sur  sa biographie, celle sur le procès Eichmann et enfin celle sur son célèbre livre Les Origines du totalitarisme,  sont très intéressantes.  Je ne me lancerais pas dans une analyse croisée de ces trois émissions, au risque de produire d'énormes approximations et contre sens. 

On peut seulement retenir que la pensée d'Hannah ARENDT éclaire encore les grands problématiques actuelles. Par ailleurs, l'émission sur le procès d'Eichmann permet d'ouvrir une discussion passionnante sur la responsabilité personnelle de  ce haut dignitaire nazi et sur la question  de l'obéissance hiérarchique et de l'influence des données sociales et historiques. ARENDT refuse d'absoudre ou de trouver des circonstances atténuantes à Eichmann en en faisant le rouage d'un système qui le dépassait et analyse les raisons de son obéissance aveugle à une absence de pensée. A travers ce concept, est mise en valeur  la responsabilité de chaque citoyen de conserver  en toute circonstance une pensée propre et critique. 

 

Emissions du 29 décembre 2010 au 3 janvier 2011 que l'on peut encore écouter sur le site.

http://www.franceculture.com/emission-les-nouveaux-chemins.html?page=3

 

Dans un tout  autre registre, à signaler l'émission consacrée par la Fabrique de l'Histoire à l'Hôpital. Pour l'instant, je n'ai entendu que l'interview pendant une heure de l'ancien ministre de la santé de M. ROCARD qui revient sur son parcours politique, sa vision de l'hôpital, sa position sur la maîtrise des coûts de dépenses de santé. Très intéressant dans la mesure où ce débat persiste de nos jours avec une accuité encore plus grande.

 

Emission du 6 décembre 2010 que l'on peut encore écouter sur le site 

http://www.franceculture.com/emission-la-fabrique-de-l-histoire-histoire-de-l-hopital-14-2010-12-06.html

Repost 0
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 20:47

Peu à peu je progresse, des idées me viennent de ce que je veux faire de ce blog. 


 

Je me propose donc de faire tous les vendredis une petite sélection des meilleures émissions de podcasts de la semaine.

 

* Cette semaine, j'ai écouté avec un grand plaisir le Podcast Les Mardis de L'expo de France Culture consacrée à André Kertesz (bientôt un article sur l'exposition que lui consacrent simultanément le musée du Jeu de Paume à Paris et le château de Tours).

Emission du 11 janvier 2011


Egalement l'épisode sur l'Art Déco, mouvement artistique que je connaissais quasiment pas.

Emission du 28 décembre 2010

 

* Par ailleurs,  à signaler la série sur les archétypes de l'Université Populaire du Quai Branly. 

 

Plus particulièrement, l'épisode sur les indiens Pissaros est très intéressants. Ce groupe ethnique a en effet connu les différentes vagues de colonisation de l'Amérique Latine en partant des conquistadors espagnols jusqu'aux missionnaires catholiques, les uns et les autres n'ayant pas le même point de vue sur ce peuple qui  a su garder son identité tout en jouant des stéréotypes dont il faisait l'objet : fascination et crainte face aux fameuses têtes réduites, grande violence du groupe sociale malgré une forte homogénéité 



Très intéressant, l'épisode relatif aux stéréotypes dans les albums de Tintin. C'est l'occasion de refaire l'histoire du XXe siècle des années 30 jusqu'à la mort d'Hergé à travers la biographie  du dessinateur et des différents albums. Tintin au Congo, Le Lotus Bleu ou l'Etoile Mystérieuse sont évidemment au centre des débats. On apprend aussi comme Hergé à accepter dès les années 50 d'amender ces albums pour donner un rendu plus conforme aux idées d'après guerre. 


Enfin,  une émission consacrée à l'image de l'homme blanc en Afrique où est décrite  l'assimilation  des rapports entre l'homme blanc et les autochtones pendant la période coloniale et après la décolonisation dans des rites où se ressentent à la fois le pouvoir et la domination des colons mais aussi l'appropriation du pouvoir auxquels ces rites tendent. L'anthropologue qui intervient dans cette émission raconte ainsi qu'il a découvert avec surprise l'arrivée du masque de J. Chirac en plein milieu d'un rite vaudou. 


C'est aussi l'Histoire qui est revisitée en mimant l'arrivée de De Gaulle après l'armistice de 1940. On le soumet alors à une bureaucratie aveugle et à de multiples contrôles. A travers ce type de scène, on perçoit la manière dont l'administration coloniale était alors perçue. Dans le même temps, un culte nommé "De Gaulle" s'est développé en Afrique à cette époque, lequel était censé conférer des pouvoirs et une protection encore plus importante que les autres rites vaudous.

 

Pour une liste plus exhaustive des meilleurs podcasts (ici).

Repost 0
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 13:06

Aujourd'hui un message pour partager les podcasts que j'écoute assidûment. Leur qualité et leur diversité en font une vraie source de savoir, de culture et d'ouverture sur le monde. 

 

Celui de France Inter, une émission au générique culte : 2000 ans d'Histoire de Patrice Gélinet. 

Une demi heure quotidienne sur un thème d'histoire moderne ou contemporaine. 

Le format est un peu court quand le sujet choisi est large, ce qui pousse parfois P. Gélinet à élaguer le propos et  à le simplifier. 

 

Les Nouveaux Chemins de la Connaissance France Culture par Raphaël Enthoven,

Une émission quotidienne de trois quarts d'heure sur un sujet philosophique ou littéraire. Brillantissime, R. Enthoven discute avec son invité à bâtons rompus. Les émissions avec le Professeur Grimaldi sont passionnantes. 

Quand le sujet est trop philosophique, cela peut devenir un peu difficile à suivre mais quel régal pour les sujets littéraires. 

 

L'université populaire du Quai Branly diffuse les conférences données dans ce musée sur le thème des cultures étrangères. Je vous conseille le cycle sur la colonisation vue à travers le prisme des grands produits qui sous tendent cette période de l'histoire ; le pétrole, le cacao, le café, le riz. 

 

Un autre cycle très intéressant sur les archétypes comme la vahiné. 

 

La Fabrique de l'Histoire d'Emmanuel Laurentin

Une heure sur un sujet historique, parfois de l'historiographie et une fois par semaine, l'actualité de la recherche. 

Si l'on en croit la page de cette émission sur Facebook, les sujets choisis sont souvent ceux au programme du CAPES et de l'agrégation d'Histoire. 

Pour le néophyte, certains d'entre eux peuvent paraître peu intéressants car trop pointus mais certaines émissions peuvent se révéler d'un grand intérêt, notamment en raison de matinées entières consacrées à la diffusion d'archives, ce que n'offrent pas les autres podcasts d'histoire. 

 

Concordances des temps Jean Noël Jeanney

Une autre émission d'histoire axée sur la confrontation entre des enjeux de  l'époque contemporaine et l'histoire plus ancienne. Intéressant sur le fond mais le rythme de l'émission l'a rend moins attrayante.

 

L'économie en question

Une fois par semaine, l'actualité économique décortiquée par des spécialistes d'orientation politique différente. Les sujets sont bien expliqués pour des non économistes et la discussion qui s'ouvre entre les différents intervenants permet d'exposer les différents points de vue et orientations politiques.

 

Cà peut pas faire de mal Guillaume Gallienne

Une heure de lecture par cet acteur membre de la Comédie Française. Les lectures sont thématiques, très variées. La qualité de la lecture est telle que l'on retrouve le même plaisir que la lecture solitaire.

 

Le Masque et la Plume 

Emission très connue de France Inter sur le cinéma, la littérature ou le théâtre. 

Le rythme de l'émission, les "bons mots" échangés entre les intervenants en font une émission très agréable à écouter pour se tenir informé des sorties cinéma et des pièces de théâtre. Toutefois, on peut regretter la tendance des intervenants à s'écouter parler et leur vision parfois intransigeante de telle ou telle oeuvre. 

 

Les Mardis de l'Expo

Emission hebdomadaire d'une heure sur une exposition. L'oeuvre de l'artiste et le courant dans lequel elle s'insère sont décrits avec précision et avec un talent. 

Repost 0